Certification CE : attention à la déclaration insincère !

La complexité de la réglementation, la force des habitudes, le coût des normes techniques et de sécurité, tant sur l’acquisition des documents, leur lecture et compréhension et leur transposition métier exposent à un risque majeur d’une certification CE « insincère », notamment dans le cas de machine relevant des normes de catégorie C (norme traitant des prescriptions de sécurité détaillées s’appliquant à une machine particulière ou à un groupe de machines particulier).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top